juin 21

Triathlon Vertou Vignoble

By Romain Saison sportive Commentaires fermés

Premier longue distance d’organisé en Loire Atlantique, le triathlon de Vertou a tenu toutes ses promesses : temps idéal, une bonne organisation, des supporters, de la sueur, des crampes … et du plaisir !

Le TAC au départ

[table id=227 /]

Quelques récits de course:

Cédric Le Roy : « La natation a été relativement agréable même si le départ a été un peu compliqué en paquet sur les 100 ou 200 premiers mètres.
Le vélo a été à la hauteur de mes attentes avec un peu de vent en supplément. J’ai eu l’impression de bien gérer le parcours avec 1h05 par tour en moyenne comme je me l’étais fixé malgré un premier tour qui m’a paru difficile sur la mise en jambes. Des côtes qui ont piqué mais qui sont finalement bien passées surtout dans le dernier tour.
Jusque-là, j’étais dans mon objectif de moins de 6h, mais c’est après que cela s’est compliqué.
En course à pied sur un parcours plat (heureusement), j’ai commencé avec de bonnes sensations (trop) sur une bonne allure à 14km/h que j’ai dû tempérer rapidement à 13. Puis vers le 3ème km, la panne de carburant a commencé à se faire ressentir (d’ailleurs j’ai commencé à voir des TACiens me doubler et m’encourager), avec une première boucle en moins de 35 minutes j’ai limité la casse. Par la suite et jusqu’au 16 km, c’est le mental qui a couru avec des pauses de temps en temps, surtout aux ravitaillements pour essayer de reprendre des forces (pour info, attention au coca). Je n’allais pas craquer maintenant, si prêt du but. Sur le chemin du retour pour terminer (plus que 3km 400), j’ai retrouvé un peu d’énergie pour terminer dans un meilleur état et surtout avec le sourire.
Au final content d’avoir souffert et quel pied sous un temps ensoleillé !!! »

Laurent Fradin: « Le bilan est très mitigé pour ma part. J’ai abandonné au 75ème kilomètre à la suite d’une chute (sans gravité) à cause des crampes. J’ai mal géré la boisson… Sinon j’ai aimé la natation et le parcours vélo vallonné.
J’ai vraiment apprécié les encouragements des Taciens. »

Laurent Peygourdi: « Pour une belle épreuve, nous avons été bien servis…
Le temps était idéal, l’organisation vraiment très bonne, juste quelques points perfectibles sur la sécurité vélo (le camping-car en train de tourner au milieu de la route retour, pas top).
Natation : Génial, je ne comprends pas pourquoi tout le monde n’en a pas profité un max, mention spéciale à Thierry qui a bien négocié du rab ! Quel talent!
Vélo : benh, presque aussi facile qu’à l’entraînement. Sauf que les 2.8 kms de nat, ils n’étaient pas là….
Donc le troisième tour fut un peu dur, les jambes douloureuses. Et la question qui pointe alors : qu’est-ce que ça va donner une fois descendu de vélo ?
Cap : en posant le vélo, les jambes tiennent plutôt bien. Les douleurs du vélo disparaissent dans la position debout. Yes !! Avec les encouragements des racines et des bénévoles (merci à tous), la partie pédestre est finement bien passée. Avec au passage la rencontre des copains du tac… en avance d’un ou deux tours, mais aussi au même point que moi !
6h27 au total, content de ce résultat. Et que ce soit terminé aussi. »

Jean Mi Gilard: « J’ai mis le clignotant après le 1er tour de course à pied car j’étais perclu de crampes alors que la nat et le vélo s’étaient plutôt bien passés et sur la course ( en principe mon point fort) j’étais bien calé derrière Nico (lui entamait son 2ème tour) et là, grosse boule à l’ischio, j’ai essayé de finir en footing lent mais ça arrivait aussi dans les mollets »

Fabien Coffin: « Une très belle organisation, un parcours difficile (certainement le L le plus dur réalisé).Après les départs en ligne et en rivières sont quand même moins fun que les départs plage.
Me concernant, très heureux d’avoir terminé car ce n’était pas encore gagné il y a 4 semaines compte tenu des différentes blessures mais avec 50 places perdues en cap … forcément déçu du classement. Pas grave il y en aura d’autres… »

Sylvain Jolivet: « De mon côté, très content de finir la course après une préparation tronquée par un déménagement et des douleurs lombaires en mai…
Malgré un départ assez musclé, la natation s’est plutôt bien passée pour moi. Je n’avais pas pu repérer le parcours donc j’appréhendais vraiment le vélo, qui n’est déjà pas mon point fort à la base. Ce parcours est vraiment sympa et exigeant! Quelques crampes sur le dernier tour vélo, comme beaucoup apparemment! J’ai dû serrer les dents sur les premiers kilomètres de la course à pied, mais ensuite ça l’a fait. J’ai débranché le cerveau avec pour seul objectif de passer la ligne avec mon fiston de 20 mois! Un moment fort!
Je termine en 6h06, bien mieux que prévu donc très heureux!
J’ai aussi beaucoup apprécié les encouragements entre Taciens! Un petit mot ou un petit geste, surtout quand on est dans le dur, ça fait du bien! »

Simon Tourraine: « Très belle natation pour moi, un plaisir de nager 3 kms non stop sous le soleil, j’aurais bien nagé encore un peu.
Vélo difficile mais très beau parcours également. Je me suis fait chambrer par Denis et Jean-Mi, mais j’ai bien fait de les laisser passer. 3ème tour difficile, mais j’ai limité la casse. J’ai bu 2 litres à vélo.
Débuts de crampe aux ischios au début de la course, mais voyant Cédric, Denis et Guillaume juste devant, je suis parti un peu vite pour les rattraper. Je me suis même permis de doubler Nico P. (avec 1 tour d’avance sur moi) , un Jean-Mi malheureusement, et ne me suis pas fait doubler par Romain pourtant à mes trousses !
Bon j’ai un peu payé ce départ rapide sur les 4 derniers kilos, mais j’ai tenu malgré le mal au ventre sur la fin à cause d’une malheureuse gorgée de coca. »

Tagged with:
juin 16

Retour sur l’IronCorsair

By Romain Saison sportive Commentaires fermés

Ce Week End se déroulait l’IronCorsair, le 1er triathlon XXL en Bretagne.

Laurent Boinier à la natation (objectif 1H10 pour les 3.8km), Christophe Guérif au vélo (objectif, que les côtes cassées le 19 Mai dans une chute de vélo tiennent pour les 186km), et Jacques Morin au marathon (objectif 3H00) ont décidé de se lancer en relais.

Christophe nous raconte la journée.

Départ du relais à 7H00 sous un ciel chargé, Jacques et Christophe encourageant un Laurent très serein. Il se prépare à d’autres épreuves de Swim and Run (Ötillö), ces courses venues de Scandinavie où l’on alterne nage et CAP sur de longues distances.

L’eau est claire et la mer est d’huile, la tension monte comme pour toute distance Ironman, renommée ici format XXL.

En relais, on veut faire au mieux, on sait que c’est plus facile mais aussi que l’on s’engage vis-à-vis de ses partenaires et pour vivre ensemble une aventure humaine basée sur nos valeurs de respect et de partage.
Il y a 2 longueurs de 1.9km à faire avec une sortie à l’australienne, là-bas tout au fond où l’on aperçoit un grand pavillon rouge.
Un premier départ pour les individuels enclenche la « machine à laver ».
Puis 29 nageurs en relais s’élancent à leur tour.
A la sortie de l’eau, Laurent remonte de la plage au pied des remparts, il retire la puce chrono de sa cheville et la transmet à Christophe.
Il n’a pas mis une heure ! Le parcours de natation fait bien 3800m mais en prenant en compte la sortie à l’australienne sur la plage et le retour au parc vélo, et la marée est basse.

Malgré un départ décalé de 30 minutes avec les compétiteurs individuels, il reste encore pas mal de vélo.
Christophe s’élance avec l’envie de tenir 28 ou 29km/h mais le vent permanent s’y opposera et ce sera 27.5 de moyenne.
Un premier trajet de 20km le long de la côte d’émeraude pour passer la pointe du Groin, puis 3 boucles de 50km, avec de la relance et de la pluie sur la dernière boucle. Les parapluies fleurissent, les bénévoles s’abritent.
La dernière ligne droite de 10 km s’éloigne ensuite de La Rance pour rejoindre le cœur de St Malo.
Jacques ronge son frein, prend la puce de chronométrage et s’élance le long de la digue de Rochebonne vers les landes de la pointe de La Varde.
La première boucle de 14km est avalée en 55 minutes. Au deuxième tour, Jacques serre les dents, sa main indique le réveil d’une douleur récente.
Il ne s’arrête pas et s’accroche mais ne court plus à 4 minutes au kilomètre, la pluie revient, en cordes. Il était annoncé 3mm d’eau, la météo s’est trompée, et il ne faut pas glisser.
Jacques ne veut rien lâcher, un sacré mental. La 3ème boucle voit des marcheurs, de la souffrance, mais Jacques court toujours, et vite ! On se dit que l’on arrivera peut-être même pas à le suivre pour courir avec lui.
Laurent et Christophe guettent Jacques pour franchir la ligne d’arrivée ensemble sur les 100 derniers mètres.
Le soleil est revenu, les sourires aussi. L’afficheur indique 10H51’18’’ , un chiffre auquel il faut soustraire la demie heure de décalage du départ des relais.
On aura tout eu côté météo sur chaque discipline : plafond gris, pluie, fraîcheur, vent méchant, soleil.
On arrive à un objectif global honorable pour un Ironman en relais, 10h31’16″
Laurent Boinier : 58’09″ sur 3.8km de nage.
Christophe Guerif : 6h24’21″ aux 186km avec 975m de D+ au vélo.
Jacques Morin : 3H05’08″ avec 300m de D+ malgré sa blessure à la cheville.
Ambiance malouine et galette saucisse à l’arrivée. Séverine et Florian, les accompagnants de Jacques ont eu de la patience.
Une nouvelle médaille en souvenir.

Tagged with:
mai 31

Plusieurs triathlons ce WE dans la région.

Samedi Perrine et Gaëtan PEYGOURDI étaient présents sur le XS à Olonne-sur-Mer.
Gaëtan se classe à la 5ème place au scratch, mais 3ème minime avec le meilleur chrono toutes catégories confondues sur la partie pédestre. Sa sœur Perrine termine pour sa part à la 10ème place au scratch avec des résultats homogènes sur les 3 discplines car 9ème après la natation, 12ème temps vélo et 9ème chrono en course à pied.

Podium Ollone-sur-Mer

Dimanche, malheureusement, les épreuves ont été annulées à cause des orages et de la tempête.

Triathlon Olonne 29 Mai 2016 sous la tempête par Vendee-Triathlon

A Laval dimanche, une bonne dizaine du TAC au départ. De l’avis de tous, une bonne préparation pour Vertou.

Tri M Laval

Laurent P :« Une natation toujours aussi longue, mais c’est surtout pour ça qu’on y va, un vélo au parcours sélectif, une course à pied sans difficulté. Un super entraînement pour Vertou »

Florent : « Dans l’ensemble un super triathlon malgré une météo qui nous aura tenu en haleine jusqu’au bout… Finalement pas une goutte de pluie pendant la course!
Sinon la nage était bien sympathique malgré un courant défavorable au départ et à l’arrivée et une couleur (et un gout?!) assez prononcé(s)… Le parcours de vélo était assez bucolique, j’ai bien aimé les vaches, la verdure, mes mollets ont moins aimé la deuxième cote… surtout lors de la deuxième boucle quand on sait à quoi s’attendre… La course à pied était très « roulante » j’ai bien pu poser mon rythme surtout au deuxième tour. »

Sylvain: « J’ai eu beaucoup de difficulté à trouver mon rythme en natation sur la portion à contre courant, le parcours vélo était exigent vent+cotes mais avec aussi des portions bien roulantes. La course à pied s’est bien passé mais je n’ai pas été capable d’accélérer. »
[table id=224 /]

Enfin, Corentin et François se sont rendu sur le longue distance de Mansigné, avec de belles perfs !!

Résumé de François : « Après une super soirée le samedi soir avec la Corentin family et une nuit sous la tente , le départ du LD est donné à 11 heures le dimanche matin. Surprise le temps est clément, la pluie qui est tombée toute la nuit s’est arrêtée. Deuxième surprise la température de l’eau: un bon 19 °C très agréable.
Le départ se fait dans l’eau et la natation est très chouette avec peu de baston. Sortie de l’eau en 32’15″ content car une minute de moins qu’il y a deux ans.
La partie vélo est très chouette avec de bonnes parties de plats où l’on peut se mettre sur les prolongateurs. Dans les 15 derniers kilomètres j’aperçois Corentin devant qui était sorti de l’eau avant moi, Je suis tout content ! Mais il a passé dû passer la cinquième en fin de parcours car je ne le vois plus. Au final on fait le même temps vélo.
Je pose le vélo plein d’espoir en espérant ne pas perdre de temps sur Corentin qui est déjà parti. Et là …. tout se gâte. Au bout de 500 mètres de course deux belles crampes aux quadriceps; mon objectif de courir à 14 km/h se transforme à un 11 -12 km/h pendant 3 km. Les crampes passent mais je n’arrive pas à trouver le rythme et sur un semi plein de boue le temps est long ! Je me fais passer par un paquet de triathlète, j’ai dû trop forcer en vélo et je le paye cash!

Au final le semi en 1h40 !!! Ce fut bien long par rapport à il y a deux ans (1h27). A l’arrivée Corentin vient m’encourager sur les derniers 500m, il a fini depuis 14 minutes !!
Corentin est 15 ème en 4h37 et moi en 4h51′ (44ème) »

Corentin et François à Mansigné

Tagged with:
mai 28

Encore 2 podiums pour nos féminines, félicitation!
[table id=124 /]

Tagged with:
sept 24

Résultat du week-end : LD du Ventoux

By Sylvain Saison sportive Commentaires fermés

Le week-end dernier le tac était aussi présent pour le 2ème Triathlon longue distance du Ventoux.

Du coté du challenge du TAC le classement est presque établi pour cette saison 2011.

[table id=58 /]

Tagged with:
juil 05

Ce week-end ils étaient 2 à s’attaquer au difficile Longue distance de Guerledan : Yannick et Grégory. Au vu des résultats ils ont l’air de s’en être plutôt bien sorti. Félicitations à vous deux!

Le TAC était aussi présent sur le sprint de St Nazaire avec une bonne demi-douzaine de membres pour profiter de l’agréable parcours au bord de mer.

A noter que sur l’épreuve de St Nazaire, Laurent et Michaël étaient aussi présents en tant que stagiaire arbitre pour préparer respectivement le BF5 et le diplôme d’arbitre. Merci à eux pour leur engagement et leurs encouragements pendant la course :)

[table id=13 /]

Quelques photos de Nicolas Verdes (site) :

Tagged with:
preload preload preload